Business Angels des Grandes Ecoles (BADGE)


Les deux maîtres mots du réseau des Business Angels des Grandes Ecoles sont « accompagnement » et « financement ».

Ils synthétisent bien les objectifs de leur Association, c’est à dire :

  • Le soutien à la création, au développement et au financement d’entreprises innovantes à fort potentiel de croissance, notamment par la mobilisation des anciens élèves des grandes écoles de toute origine.
  • La promotion de l’accompagnement de ces jeunes entreprises par leurs aînés et en particulier par les anciens élèves des grandes écoles de toute origine,
  • La mise en relation de ces entrepreneurs, créateurs de projets innovants à fort potentiel de développement avec des Business Angels, notamment anciens élèves des grandes écoles.
  • Et plus généralement, toutes études et actions susceptibles de contribuer au succès des objectifs précédents.

Les grandes écoles scientifiques, techniques et managériales se sont dotées depuis de nombreuses années de laboratoires de recherche et de développement. Puis elles ont créé des cursus et des filières d’entrepreneuriat. Face à la croissance spontanément importante de ces filières, elles se sont engagées dans un soutien à des structures internes d’incubation et de pépinières dans le but d’aider des entrepreneurs potentiels à se lancer dans la création de jeunes entreprises innovantes. Ce flux de projets se développe et s’accroît d’année en année.

Parallèlement, un certain nombre d’Associations d’anciens élèves ont vu émerger des groupes professionnels soucieux de mettre bénévolement à la disposition de jeunes entrepreneurs leur expertise, leur expérience, leurs compétences et leurs réseaux relationnels. Ces groupes constituent des ensembles de Business Angels potentiels qui sont susceptibles d’aider et d’encourager la création et le développement de jeunes entreprises innovantes dont nous avons le plus grand besoin.

Ce sont donc deux flux convergents qui ont émergé : l’un constitué d’un flux de projets dynamiques et l’autre d’un flux de bonnes volontés d’accompagnateurs prêts à partager leurs compétences, leur expérience et leur capacité de financement. C’est la rencontre de ces deux flux qui a constitué la genèse de « les Business Angels des Grandes Ecoles ».